Les différences entre ces différents travaux d’entretien de végétaux

27 janvier 2024

Si vous possédez des arbres ou des buissons sur votre propriété, vous savez qu'ils nécessitent un entretien régulier pour préserver leur santé, leur esthétique et leur sécurité. En parallèle, il arrive aussi que ces végétaux soient nuisibles et que ce soit plutôt leur destruction qui s’impose. Mais savez-vous quelles sont les différences entre l'élagage, le dessouchage et le débroussaillage ?

Qu’est-ce que l’élagage d’arbre et quels sont les équipements utilisés pour un élagage ?

L'élagage d'arbre consiste à couper les branches mortes, malades, gênantes ou dangereuses d'un arbre. Cette intervention favorise la croissance du végétal, sa floraison ou sa fructification, et peut aider à redessiner sa forme. L'élagage permet aussi de réduire le risque de chute de branches sur les personnes, les animaux, les véhicules ou les bâtiments. Les travaux d’élagages’effectuent à différentes périodes de l'année, selon les espèces d'arbres et les objectifs visés. Par ailleurs, ils requièrent un équipement adapté :

  • tronçonneuse ou scie à main ;
  • sécateur ou cisaille ;
  • harnais, corde et mousqueton ;
  • casque, gants, lunettes et chaussures de sécurité.

L'élagage d'arbre est un travail délicat, qui demande des connaissances techniques, une bonne condition physique et un respect des normes de sécurité. C'est pourquoi il est recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée dans l'élagage comme https://www.elagage-merignac.com/, qui dispose des outils et des compétences pour élaguer un arbre dans les bonnes conditions.

En quoi consiste le dessouchage ?

Le dessouchage implique de retirer la souche d'un arbre coupé, c'est-à-dire la partie du tronc qui reste fixée au sol par les racines. Cette opération permet de libérer de l'espace, de faciliter la replantation et d'éviter la repousse de l'arbre. Le dessouchage s’effectue aussi pour empêcher la propagation de maladies et améliorer l'aspect visuel du terrain.

Plusieurs méthodes sont employées pour réaliser un dessouchage, en fonction de la taille, de la profondeur et de la nature de la souche.

  • Le rognage consiste à broyer la souche à l'aide d'une machine appelée rogneuse de souche, jusqu'à une profondeur de 20 à 40 cm.
  • Pour l'arrachage, il est question d’extraire la souche à l'aide d'une pelle mécanique, d'un treuil ou d'un tirefort.
  • Le traitement chimique implique de percer des trous dans la souche et d’y verser un produit à base de glyphosate. Ce produit va entraîner une décomposition progressive.
  • Avec le brûlage, la souche est enflammée à l'aide d'un combustible, comme du charbon ou du pétrole.

Le dessouchage demande un solide savoir-faire. Par ailleurs, selon la méthode à utiliser, il sera nécessaire de respecter certaines réglementations. Il est donc conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée dans le dessouchage.

Définition du débroussaillage

Le débroussaillage désigne l’élimination des végétaux indésirables. Lorsque des broussailles, herbes hautes, ronces, arbustes ou jeunes arbres poussent sur un terrain, le débroussaillage permet de les éradiquer. Comme résultante, selon le cas, l'accès au terrain est facilité, la vue est dégagée ou le paysage est valorisé.

Pour effectuer un débroussaillage, il faut utiliser des outils adaptés telles qu’une débroussailleuse, une tondeuse, une faux ou encore une serpe. Compte tenu de l'énergie physique et de la prudence requises, le recours à des professionnels du débroussaillage représente souvent la meilleure solution.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés